Vos actions : Créer un document, voir la page générale.

Cultures numériques

Cours de Bachelor 1

MACHINE A CAFE SENSEO

Camille - Thomas - Sebastien - Etienne - Morgane

NOTICE :
> humain branche machine au raccord secteur
> humain rempli d’eau le réservoir prévu à cet effet
> humain mets la capsule de café
> humain appuie sur on/off
> humain choisi son programme
> humain appuie sur start
> start déclenche MC
> MC réceptionne programme choisi et le déclenche
> MC déclenche résistance
> résistance chauffe eau du réservoir
> thermomètre informe MC de la température
> MC déclenche la mise en eau de la capsule
> simultanément thermomètre relance le contrôle et envoie info à MC
> café coule
> capteur indique niveau d’eau lâché par rapport au programme et envoie info a MC
> lorsque eau est au bon niveau
> MC arrête les opérations.
> humain récupère tasse
> humain enlève capsule
> humain appuie sur off
> humain débranche secteur
> machine MC capteur et contrôleurs s’éteignent

Nous avons participé au workshop orchestré par Wendy et Alexia. Nous avons abordé le processus de transmission des messages au sein d’une machine à laver à travers une performance où nous devions incarner les composants électroniques et les éléments déterminant du fonctionnement d’un cycle de lavage, cela prenant la forme d’une chorégraphie. Par exemple, Thomas à incarné la lessive, Sebastien la résistance permettant de chauffer l’eau du lavage, Morgane le microcontrolleur à travers lequel toutes les informations, les contrôles et les commandes d’action passent.
Nous avons, à cet effet, tenté de déterminer tous ensemble l’ordre et le découpage des différentes actions à enchainer et tenté d’imaginer les différentes interactions qui permettent de passer d’étape en étape pour faire fonctionner le cycle de lavage. Cela nous a aidé à comprendre (grâce à des explications) le fonctionnement électronique de la machine et les différentes commandes.
Suite à cela nous avons aussi visionné des références, comme la vidéo d’une performance pensée par Samuel Beckett et qui permets par un cycle programmatique d’éviter à tous les danseurs de se croiser lors de l’accomplissement de leur chorégraphie.
Enfin, à partir de toutes ces données, cela à été à notre tour de réaliser une performance chorégraphique inspirée du fonctionnement d’une machine du quotidien. Nous avons choisi « d’interpréter » la machine à café à capsule.

Pour réaliser notre chorégraphie nous avons du ensemble penser le fonctionnement de la machine, en reprenant cette idée de recherche des étapes successives nécessaires au démarrage et au fonctionnement de l’appareil, puis nous avons pu commencer à penser à toute une série de gestes et de mouvements enchainés pour retraduire ces étapes.

MPEG4 - 1.1 Mo

La difficulté à laquelle nous avons été confrontés et que nous n’étions pas assez numériquement pour chacun incarner un rôle et nous avons donc du penser à une sorte de boucle qui nous à permis de prendre une autre fonction après un premier tour. Suite à une première prestation nous avons pu avoir un retour sur notre travail et nous avons décidé de développer un code couleur (à l’aide de rubans colorés pour faire comprendre le changement de fonction lors du changement de couleur). Nous avons donc chacun en permanence un ruban de couleur sur nous, que nous changeons lorsque nous changeons de fonction.

>cf vidéo téléversée

Enfin, pour terminer notre travail et laisser une trace de notre performance nous avons décidé de rédiger une notice explicative qui serait comme le programme des différents mouvements afin que celle ci puisse être reproduite par d’autres.

Par Groupe 3, 12 mai 2017