Vous êtes loggé. Clic ici pour Logout
Vos actions : Créer un document, voir la page générale.

Cultures numériques

Cours de Bachelor 1

INSTANARCHY

Vander Oost Kylian, Pierard Victor, Van Dessel Daphné, Van der Avoort William, Robin Milan.

Quand l’identité personnelle sur les réseaux sociaux se perd peu à peu...
Une différence entre le réel et le paraître qui ne se distingue plus et se confond à lui même. Ce qui noie toute une génération dans un océan de similitudes.

5 individus de 1999-2000 retrouvés autour d’une table, la bouche béante et les idées floues. Premier réflexe, on dégaine le smartphone, Pinterest nous aidera.

Geek, geek, geek ? Personne restant beaucoup sur un écran et y accordant une importance démesurée.
Echanges de regards, ça parait clair. Instagram nous a changé la vie. D’ailleurs en parlant d’une personne nous faisons généralement référence à son mur insta, ses stories, ses publications. Une personne ne se suffit plus à elle-même, il lui faut un paraître, un manteau sous lequel se cacher. Un manteau que tout le monde peut aimer.
Malheureusement, c’est comme les chaussures, tout le monde aime les mêmes manteaux.
En scrollant l’écran, du foodporn, des photos de vacances, lifestyle, mode, effets de style en masse. Toutes des copies de copies de copies. Pourquoi donc ? Pour obtenir un maximum de "like", de "follow",... Un réseau social destiné à la personnalisation qui tombe dans l’indiscernable. Nous voulons dénoncer l’invasion du réseau par ces comptes et ce flux de photos impersonnelles, par conséquent, le compte Instanarchy est né.

JPEG - 101.3 ko

Son but ? S’exprimer sans contraintes de notoriété, avoir le libre choix de poster ce qu’il nous plait, à la fréquence voulue et à l’heure voulue.

Nous sommes partis sur le concept du parasite. Un compte parasite qui se démarque de la masse par opposition. Un compte dans lequel nous avons publié d’une part ces photos types que nous refusons et d’autre part des photos prises par l’un de nos camarades qui nous inspirent et ne sont la copie de rien d’existant.
Cette deuxième partie incite les gens à s’exprimer par l’unicité et la démarcation de la masse. A utiliser Instagram comme outil et non comme un filtre plus beau et agréable que leur vie. Nous invitons dès lors tout utilisateur à publier des choses personnelles et non ces dites " copies de copies de copies " qui envahissent le réseau uniquement pour acquérir de la notoriété. Faire un objectif album photo plutôt que d’avoir un maximum de j’aime. La suite appartient à tout utilisateur sensibilisé.

Voici quelques-unes de nos règles que l’on applique sur la plateforme :

- Prendre une photo qui ne suit pas un esthétique (tumblr,traveladdict,etc.), une photo sans mise en abîme.

- Ne pas mettre d’effet, ne pas régler la luminosité, le contraste,les couleurs, ne rien toucher à la photo prise.

- Publier la photo directement sur Instagram peut importe l’heure.

- Mettre son compte en privé,et ajouter seulement les utilisateurs que l’on connait bien.

Nous vous invitons à aller voir notre page Instagram, d’y prendre goût, d’à votre tour vous en foutre du résultat. Vous pouvez vous abonner, on rend pas, on regarde pas, on compte pas ? Tout est plus sain comme ça.

https://www.instagram.com/instanarchy.erg/?hl=fr

Ainsi que notre framapad : https://annuel.framapad.org/p/instanarchie

Les instanarchistes, JOIN US !

Par Bring your own geek, 19 novembre 2018