Vous êtes loggé. Clic ici pour Logout
Vos actions : Créer un document, voir la page générale.

Cultures numériques

Cours de Bachelor 1

Même pas mal

Workshop sur la création de meme

Premier workshop du cours culture numérique : création d’un meme.

Sur les réseaux sociaux, je ne m’étais jamais attardée quant à la création d’un meme. Je les voyais, j’en rigolais, je me disais que "c’était bien trouvé" mais voilà à mon tour d’en créer.

Le workshop s’est déroulé en trois partie.

La première, créer notre premier meme. Nous avons retracé l’historique du meme et ensuite nous avons exploité les différents outils afin d’un faire.

Vu qu’on en voit déjà partout et tout le temps, j’ai trouvé ça complexe de prendre du recul pour en recréer un sans que ce soit déjà du "déjà vu".
Dans un premier temps, j’ai réalisé 3 memes que l’on aurait pu déjà retrouver sur les résaux sociaux vu leur ressemblance (texte ressemblant ou image existante). Pour cette raison, cette étape m’a semblé la plus compliquée.

Ensuite, dans un deuxième temps, viennent les memes de deuxième et troisième génération. L’idée était de reprendre un meme de première génération de quiconque et d’en recréer un (seconde génération) à partir soit de l’image existante soit du texte existant. Nous arrivons à la partie interessante du workshop car des memes etonnants pouvaient en ressortir (rapport texte/image inadéquat, absurde,...) Chaque meme devenait unique. Pour faire les memes de troisième génération, c’est la même procédure, prendre un meme de deuxième génération et le remodeler à sa façon grâce au texte et à l’image existante.

Enfin, la dernière partie du workshop, la diffusion. A quoi bon faire des memes si personne ne les voit ? C’est la conclusion du workshop où l’on montre nos memes réalisés sur les réseaux sociaux, dans des lieux publics et à l’ERG (parce que oui il fallait créer également des meme "ergien" où étudiants et professeurs se sentiraient concernés par ce meme vu qu’on raconte une situation propre à l’école). En ce qui me concerne, je trouve qu’instagram est devenu le réseau social le plus exploité donc j’ai décidé de diffuser mon meme sur cette application. Pour le lieu public, j’ai choisi de le mettre sur ma voiture comme ça n’importe où je vais, les gens verront le meme. Enfin, le meme "La poooorte" fait allusion à Madame Renault qui ,en auditoire ERG, deteste qu’on claque la porte.

Margaux Chorzepa.

Par Groupe mème pas mal, 18 novembre 2018