Vos actions : Créer un document, voir la page générale.

Cultures numériques

Cours de Bachelor 1

LES-PORTES-QUI-CLAQUENT

Margaux-Hugo-Jules

Une expérience sonore lourdement teintée de porte.

L’idée de départ vient de nulle part, on s’est dit, si on enregistrait des bruits de portes qui claquent. On a couplé ces sons à des lettres via l’outil : blablabla . faut écrire le reste genre ....Voici les sons de portes enregistrés :

MP3 - 11.8 ko
MP3 - 21.2 ko
MP3 - 15.8 ko
MP3 - 27.1 ko
MP3 - 41.6 ko

Le concept du projet c’est progressivement développer autour de la porte en tant qu’objet et du bruit qu’elle produit suite à l’action de fermeture de l’individu.
Nous avons alors associer à un nombre définit de lettres à un bruit de porte différent que nous avons enregistré en amont, le but dans l’enchainement des lettres à une vitesse soutenu étant de créer une confusion sonore avec des superposition de bruits de porte et de pas qui se mélangent et semble venir d’endroits multiples.
Envahir l’environnement de claquage et bruit de gens qui se barrent, d’énervement et de crispation.
Porte.
Figure sonore obsessionnelle d’un ras le bol symbolique.
Putain quoi.

Le texte est une analyse sociologique des gens enclin à claquer les portes de façon super chiante, et témoigne un peu de leur manque de confiance de eux et leur terrible besoin de se sentir exister.

Texte - 2.1 ko

des bisous sur vos fronts, restez calme.

Par Groupe 2, 5 décembre 2016