Vos actions : Créer un document, voir la page générale.

Cultures numériques

Cours de Bachelor 1

Scanneur C5PD

Fionna Omnes / Dylan Proisy / Darhel Hub Peya / Nil Marlio / Louis Vié

Comment retranscrire physiquement le programme fonctionnel d’une machine ?

Dans le cadre de ce deuxième workshop nous avons réfléchi à comment pouvions-nous mimer, chorégraphier, interpréter le programme fonctionnel d’une machine possédant une carte mère.

Pour que nous puissions mieux comprendre ce à quoi notre travail consisterai, nos moniteurs nous ont montrés ce qu’avait réalisé Samuel Beckett dans les années 60.

Il s’agissait d’une pièce de théâtre dans laquelle les protagonistes se déplaçaient de façon synchronisée dans un carré, leur but étant d’effectuer différents trajets dans cette structure close sans jamais se croiser.

Cette pièce, intitulé Quad, fut diffusée pour la première fois à la télévision en 1981. Elle respecte un script et un schéma bien précis qui donne un aspect automatisé à la danse des personnages.

Ensuite les moniteurs ont décidés, en s’inspirant de cette pièce, d’imiter tous ensemble le comportement d’une machine à laver. Celle-ci, dirigée par un microcontrôleur, dispose de multiple capteurs et d’actants : capteur vitesse, capteur température, capteur fermeture porte, humain, résistance de chauffage, bouton on/off, etc..

Nous nous sommes alors réparti les rôles et avons essayé de voir comment tout les composants marchaient les uns avec les autres sous les ordres du microprocesseur, chef d’orchestre de la machine. Puis nous avons interprété par le biais d’une performance son système de fonctionnement électronique.

Notre mission fut subséquemment la suivante : inventer par petit groupe une chorégraphie mimant le fonctionnement d’une machine de notre choix.

Mon groupe et moi avons choisi d’interpréter le fonctionnement d’un scanneur.

Tout comme Beckett et lors notre performance en commun, nous avons dut nous atteler à l’écriture d’un script. C’est pourquoi nous nous sommes renseigné sur le fonctionnement d’un scanneur lambda.

Ils effectuent en général 2 balayage avec un néon, 1 pour détecter les pixels, c’est à dire les formes, et 1 suivant pour détecter les couleurs.

Puis nous avons défini de manière simplifiée les différents capteurs et actants de cette machine :

  • Humain
  • Bouton Start
  • Capteur Ouverture/Fermeture Capot
  • Allumage Néon
  • Balayage 1 Pixel
  • Fin Balayage 1 - Transmission données
  • Balayage 2 Couleur
  • Fin Balayage 2 - Transmission données
  • Impression

Nous nous sommes alors distribués les rôles et avons écrit un script dictant notre chorégraphie :

- 1 Darhel (Humain) pose une feuille crocheté au milieu d’un espace carré et met une tek a Nil et Fiona (Capteurs Pixels). Darhel se place a l’extérieur de l’espace et devient le micro-contrôleur. Dylan (capteur fermeture capot) par un bruit sonore prévient alors Darhel de la fermeture du capot du scanneur.

- 2 Darhel ordonne l’allumage du néon et le Balayage 1 à Nil et Fiona. Ces derniers déplacent la bâche lumineuse. 4 arrêt de 5 secs.
Transmission des donnés à Darhel.

- 3 Darhel ordonne le Balayage 2, Dylan et Louis (Capteurs Couleurs) à l’aide de sprays, peignent légèrement la bâche de peinture.
Transmission des données à Darhel.

- 4 Darhel imprime en tirant la feuille crochetée.

Ce script plutôt épuré a pour finalité d’être reproduit par n’importe qui, telle était aussi une des contraintes du workshop.

Un workshop enrichissant qui nous a permis de constater qu’il était possible de rendre physique, par des gestes, par des bruits, quelque chose d’informatique, de virtuel. Les possibilités de chorégraphies sont aussi infinies et la manière dont les personnes, mimant les différents composants de la machine, communiquent entre elles a pour seule limite notre imagination : une partouze bien organisée peut être la chorégraphie d’un four par exemple.

Notre vidéo ici —> https://youtu.be/CAnfatj71YU

Par Groupe 3, 8 mai 2017