Vos actions : Créer un document, voir la page générale.

Cultures numériques

Cours de Bachelor 1

Super bonnet 2.0

Superbonnet

Lara Cherbakov - Gaspard Catteau - Victoria Cattani

A l’occasion de notre cours de culture numérique, il nous a été montré le fonctionnement d’un haut parleur, et la manière d’en fabriquer un par nous mêmes.
Dès lors que le projet fût donné, nous avons reçu de la documentation qui nous a mené à réfléchir à notre réalisation.

Étant donné que nous étions en hiver, Lara qui portait un bonnet inspira le modèle de notre haut-parleur, et Gaspard eut l’idée de l’agrémenter d’un pompon. A la place de banals écouteurs, l’idée nous est donc venue de les substituer par le pompon beaucoup plus ornemental. Forts de ces idées, nous nous sommes donc mis en route pour réaliser ce modèle afin de de créer notre pompon sonore.

Dans un premier temps, Lara nous ramena un bonnet, nous avons donc réalisé une boule de fils de cuivre dans laquelle nous avons introduit un aimant.
Suite à cela, nous avons relié les pinces à un amplificateur et à une batterie, ce qui permit au son de s’exprimer réellement. Un peu de physique, pas mal de magie, et beaucoup d’imagination firent le reste pour obtenir ce résultat attendu.
Certes la portée sonore n’est audible qu’en intérieur, ce qui peut paraitre paradoxal pour un bonnet plutôt destiné aux intempéries, et de surcroit il doit être à proximité de l’oreille cependant.
Néanmoins , même si notre invention ne permet pas une entente audible dans le milieu extérieur, l’utilisateur bien chanceux du bonnet peut quant à lui, entendre le doux son espéré.

Équipé d’un haut parleur capable de traduire dans le son des ondes telles que ceux de l’influx nerveux, comme cela a déjà été fait, le super bonnet 2.0 deviendrait non seulement un accessoire de mode, mais aussi et surtout un moyen de voir si vous êtes" sur la même longueur d’ondes" que vos amis, ou encore de "vous entendre penser", et cela au sens littéral du terme. Il représenterait donc le médium d’une nouvelle communication, la plus honnête qui soit. (https://sommeil.univ-lyon1.fr/articles/savenir/3type/ondes.php)
https://www.rvd-psychologue.com/neurofeedback-eeg-ondes-cerveaux.html

Lors du Workshop nous avons pu comprendre, le fonctionnement d’un schéma audio, il nous a ainsi été donné de mieux comprendre la répartition du son. Parmis les références qu’il nous a été donné de découvrir, nous avons découvert, Tamara Albaitis, qui fait des installations sonores qu’elle relate sur le site http://burntheboxstudios.com/ .

Nous avons donc utilisé :
- Du fil de cuivre
- des aimants
- des pinces crocodiles
- un amplificateur de son
- un cable jack
- un téléphone portable
- une batterie

Par Groupe 3 - Textile électronique, 28 janvier 2018