Vous êtes loggé. Clic ici pour Logout
Vos actions : Créer un document, voir la page générale.

Cultures numériques

Cours de Bachelor 1
Home /

La mort de l’auteur selon Friedrich Kittler

Emmanuel Guez et Frédérique Vargoz

"Nos outils d’écriture participent à l’élaboration de nos pensées" Friedrich Kittler

La mort de l’auteur ne signifie rien d’autre que ceci : l’auteur doit composer avec les machines de lectures et d’écritures. Apparue dans les années 60, la mort de l’auteur qui n’en est pas vraiment une (Foucault n’a pas disparu de la couverture de ses ouvrages) – est en réalité la prise de conscience de l’émergence de l’auteur machinique. Cela remet en cause l’idée de création. Au mieux, nous sommes des co-créateurs.

Par Alexia de Visscher, 17 décembre 2018