Vous êtes loggé. Clic ici pour Logout
Vos actions : Créer un document, voir la page générale.

Cultures numériques

Cours de Bachelor 1

Motifs

Textile et informatique : rien à voir ?

01-10

Une courte histoire de l’informatique

Avant avant

  • 1725 : métier à tisser avec ruban perforé
  • 1801 : métier Jacquard avec cartes perforées (lecture en boucle, cartes interchangeables)

Avant

  • Quand a débuté l’informatique ? Quand a été conçu le premier ordinateur ?
  • Chronologie de l’informatique depuis 1642 :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Chronologie_de_l%27informatique
    http://www.arts.rpi.edu/public_html/century/eao12/PlantFutureLooms.pdf ">
  • Ada Lovelace (première programmeur/se de l’histoire) et Charles Babbage (hardware), ont utilisé les cartes perforées de Jacquard pour améliorer leur machine, ancêtre de l’ordinateur, 1833/1835 → http://fr.wikipedia.org/wiki/Ada_Lovelace

Charles Babbage et Ada Lovelace ont créé la base de nos ordinateurs modernes : une mémoire et une calculette programmable appelée la Machine Analytique. Ils ont eu l’idée grâce au métier à tisser jacquard avec son système de cartes perforées permettant de lire une série d’instructions séquentielles. Ada Lovelace a publié dans ses notes ce qui est reconnu comme le 1er algorithme décrit en 1842 :

« La machine analytique tissera des motifs algébriques comme les métiers jacquards tissent des fleurs et des feuillles. »

En 1896, Herman Hollerith inventa l’enregistrement de données sur un medium qui pouvait être ensuite lu par une machine. IBM a manufacturé une variété de machines pour créer, recenser et trier des cartes perforées.

  • Premiers ordinateurs en 1941 par Konrad Zuse, et en 1944 par Howard
    Aiken (hardware) et Captain Grace Murray Hopper (software) (elle a introduit le terme « bug » quand elle a trouvé une mouche morte qui empêchait l’ordinateur de fonctionner)
  • David Link a reconstruit l’ordinateur Mark 1 et a réimplémenté un
    programme informatique, écrit par Christopher Strachey en 1953/54 qui générait des lettres d’amour étranges épinglées sur le panneau d’affichage de l’université : http://www.alpha60.de/art/love_letters/

Mark 1

HONEY DARLING
   YOU ARE MY AMOROUS FANCY: MY DEVOTED ADORATION: MY PASSIONATE EAGERNESS. MY AFFECTION YEARNS FOR YOUR DESIRE. YOU ARE MY SWEET LONGING.
                            YOURS AFFECTIONATELY

Data Textiles

Liens entre programmation et instructions pour un ouvrage textile : Le tricoteur/euse exécute une série d’instructions codées et les compilent en tricotant, créant un ouvrage textile. Le programmeur est la personne qui écrit le pattern, le tricoteur est l’interpréteur de ce programme lorsqu’il le lit et l’exécuteur lorsqu’il le tricote. Lorsqu’on tricote sans pattern à suivre alors on programme et on exécute en même temps.

Pour aller plus loin :

Quipus


- Quipu 1400 - 1532 DC – Inca

Le Quipu Inca qui veut dire “nœud” en Quechua, est un objet fait de cordes qui sont noués de manière différentes. Différentes théories ont cherchées à comprendre à quoi font références les nœuds et quel type d’informations y était représentés. Certains y voient une forme d’objet mnémonique pour enregistré le recensement des données statistiques concernant l’économie et la société de l’empire. Les historiens espagnols pensent eux que le Quipu était utilisé pour raconter des histoires, généalogies, poèmes et chansons. D’autres y voient des cartographies..

Sources :

Cryptotricot

Le tricot ou les instructions pour l’ouvrage tricoté a été utilisé pour cacher des messages. C’était illégal pendant la 2ème guerre mondial d’envoyer par la poste des instructions pour le tricot de motifs. En effet les motifs tricotés étaient suspicieux car c’était des sources potentiels d’informations illicites.

Pendant l’occupation de la Belgique en 1914 les résistants demandaient à des vieilles dames qui avaient vue sur la route des trains d’encoder l’activité du réseau ferroviaire dans leurs tricots.. Elles tricotait et lâchait une maille pour un train dans lequel il y avait des troupe de soldats par ex, tricotait une maille pour un train d’artillerie etc...

Tricot Morse

Sam Meech - Punchcard Economy

Motifs et algorithmes

En dehors de toute considération ornementale, le motif est utilisé en programmation pour calculer, visualiser et cartographier des algorithmes, des formules mathématiques et des données. Cela nécessite des calculs que seul un ordinateur pourrait faire. Parallèlement, on retrouve dans des textiles anciens des motifs semblables créés de manière aussi complexes que certaines formules mathématiques. Ces formules ont souvent été découvertes bien plus tard par des mathématiciens.

Ethno Mathématiques

Kuba du Zaire et Langage de programmation BASIC du Commodore 64

Motifs islamiques / Penrose tiling

Motifs Shipibo et fractales

Les Shipibo Conobo sont une tribu de la forêt amazonienne au Pérou. On retrouve dans leurs broderies des motifs semblables aux fractales ou formes récursives.
En informatique et en logique, une fonction ou plus généralement un algorithme qui contient un appel à elle-même est dite récursive.
En terme de visualisation récursive ont fait référence aux fractales. Théorisé en 1974 par le mathématicien Benoît Mandelbrot. Une fractale est un objet géométrique « infiniment morcelé » dont des détails sont observables à une échelle arbitrairement choisie.
En zoomant sur une partie de la figure, on peut retrouver toute la figure, on dit qu’elle est auto similaire.

L’exemple des broderies Shibipo Conobo est particulièrement intéressant. Les motifs sont des sortes de partitions visuelles qui sont crées par les brodeuses en chantant un air.

Fractales Africaines

On retrouve aussi des motifs fractals dans l’artisanat et l’architecture africaines. Ces motifs fractals sont liés à une organisation spirituelle entre les ancêtres et humains.

Les tisserands qui font ces couvertures pour la cérémonie de mariage disent qu’il y a une énergie spirituelle tissé dans le motif et que chaque itération successive montre une augmentation dans cette énergie. Lâcher cette énergie à l’extérieur peut être dangereux spirituellement, si les tisserands arrêteraient de tisser au milieu du motif ils risqueraient la mort. Le couple engagé doit apporter aux tisserands de la nourriture et des noix de Kola pour le tenir éveillé jusqu’à la fin de l’ouvrage.

Sources :

Aujourd’hui/Demain ?

Machines à broder/tricoter électroniques


Fuzzy Rug / Laend

Un logiciel pour créer des motifs, développé par Pierre Marchand pour Laend.



http://laend.be

Unmade : customisation et tricot on demand


http://unmade.com

Intelligence artificielle

Grâce à la puissance de calculs des ordinateurs aujourd’hui, on peut, à partir d’un algorithme très simple, visualiser, programmer, calculer des schémas ou processus de transformations très complexes qui permettent de comprendre ou anticiper des choses comme des phénomènes migratoires, des sons, rythmes cardiaques ou les structures naturelles.

Deepwear

Robbie Barrat : intelligence artificielle pour Balenciaga

Organisation de surfaces

17 Groupes de papier peint

http://culturesnumeriques.erg.be/IMG/pdf/organisation_de_surface.pdf

Outils numériques

Laidout

Cloner tool.
http://laidout.org

Inkscape

Voir http://tavmjong.free.fr/INKSCAPE/MANUAL_v14/html_fr/Tiles.html
et plus particulièrement http://tavmjong.free.fr/INKSCAPE/MANUAL_v14/html_fr/Tiles-Tricks.html.

Pour les personnes curieuses, ici le futur de l’outil Clônes d’Inkscape : http://wiki.inkscape.org/wiki/index.php/Tiling_tool

Allers-retours tangible/ordinateur

Thomas Bayrle

En pratique

  • collection de motifs ou alors histoire d’un motif
  • Expérimentation de motifs avec enveloppes, tape, trempage, outils numériques
Par Stéphanie Vilayphiou, 26 novembre 2018