Vos actions : Créer un document, voir la page générale.

Cultures numériques

Cours de Bachelor 1

Z.BUSW

Abécédaire Mélanie Musisi, Sebastien Restrepo, Timothée Roth, Wanda Reynier et Anne Niewiadomski

Depuis l’apparition de l’alphabet, les lettres héritées de Gutenberg se construisent par leur contour. Metafont, est un logiciel qui modélise cette foi-ci les lettres par leur ductus, c’est à dire leur squelette.

Pour se faire, l’utilisateur doit inscrire des points selon l’axe des abscisses et des ordonnées et les relier ensuite donnant naissance à une lettre.

Ce procédé s’inspire du geste calligraphique en ce qu’il utilise également un plotter, un outil qui permettra d’imprimer la lettre sur papier.

Ainsi, du 21 Novembre au 12 décembre, les séances du workshop s’articuleront autour de la création collective et par groupe d’un abécédaire :

°Le " W " par Sebastien, Mélanie et Anne
Durant le premier cours, nous étions à 3 ; Sebastien Melanie et Anne. Nous avons commencé par la lettre W.
Nous avons voulu créer une forme avec deux W décalés l’un par rapport à l’autre, mais étrangement les deux dessins se sont superposés. Nous n’en avons pas compris la cause, mais nous avons trouvé le résultat intéressant.

IMG_3384.jpg
W.jpg

°Le « B » par Timothée Roth, Reynier Wanda Edouard.

On a réalisé un dessin au préalable de la lettre sur papier puis un calcul des points en fonction de celui-ci sur le logiciel.
Nous avons donc réalisé une figure de B en police Majuscule, que nous avons pu voir illustrée en direct, puis imprimée par le Plotter en fin de séance, parmi les lettres des autres élèves.

°Le "U" par Timothée Roth et Mélanie Musisi.

Nous avons tous les deux préparé des dessins pour la lettre U. Mélanie a préparé le dessin de l’Usine et Timothée s’est concentré sur la typographie de la lettre elle-même.

Grace à Metapost nous voulions donc réalisé le dessin de l’usine en y intégrant la lettre U.

IMG_3385.jpg

L’idée était donc de réaliser ce dessin simpliste avec cheminée et fumée où serait intégré le U dans le coin laissé libre en haut à droite.

Suite à une fausse manip, le résultat visible n’était donc qu’une des cheminées du dessin.

Capture d’écran 2016-12-12 à 16.45.31.png

°Le " Z " par Anne Niewiadomski.

De mon côté, lorsque j’ai du faire le travail final individuellement, j’ai voulu associer ma lettre au zèbre. Mais j’ai un peu galéré car la lettre que j’ai réalisée n’a jamais voulu s’afficher sur l’écran rassemblant tous nos travaux. Du coup même si je doute que les mesures que j’ai prises aient été bonnes, je n’ai jamais pu vérifier ou corriger mes erreurs.

Si je dois être honnête, j’ai beaucoup aimé le fait de découvrir le codage sans le cadre de la création d’un site style html etc. Mais j’ai trouvé que le plotter permettait peu de possibilités graphiques, par exemple les couleurs disponibles ne laissant que peu de choix. De plus, le temps mis à notre disposition était un peu court à mon goût pour produire un travail de qualité.

Numériser.jpeg

°Le "S" par Sebastien Restrepo

Ma lettre proposé était le S , ou je voulais jouer avec sa forme pour la faire ressembler à une serpent d’un sens et de l’autre en essayant de faire des formes ovale pour accentuer sa forme. En le codant j’ai retrouvé plusieurs inconvénients , les têtes qui n’étaient pas carrées , les deux parties qui se touchent trop ou qui ne sont pas alignées du tout. Comme je n’étaient pas familiariser avec le programme j’ai fait des essais raté l’un après l’autre. J’ai quand même trouvé l’exercice intéressant et jouer à créer des formes grace m’a beaucoup plu.
IMG_20161212_161405.jpg

Par Groupe 3, 12 décembre 2016